Les conflits à l'école vus par les CE1A de Carnot et les CM1-CM2 de Doumer.

 

 

 

 

Le ballon dans les pieds

 

Un après-midi, dans la cour de récréation, Irma, une petite CE1 se dirigeant vers la poubelle, reçut un ballon dans les pieds !

 

 

Un garçon lui lança :
" et toi qu'est-ce que tu fais avec mon ballon! " Irma
se sentit agressée, et bafouilla d'une petite voix.
" Mais euh... je...
- alors tu quoi? " cria le garçon méchamment.
Elle eut très peur et se mit à pleurer.

 

 

 

Le conflit

Un jour, pendant la récréation de l'après midi, je marchais tranquillement . Une balle est venue dans mes pieds.
C'est là que l'histoire a commencé . J'ai relancé la balle sans faire exprès.

 

Un garçon m'a dit : " t'es bête ! "
J'ai déclaré : " et bien toi t'es quoi ? "
Je lui ai répondu : " arrête de m'embêter ! "

 

 

Après, il a commencé à me taper, ensuite, je suis allée le dire à la maîtresse. Alors, elle nous a punis.
C'est comme ça que cela c'est fini.

 

 

 

Dans les couloirs

 

Un jour, dans les couloirs un garçon qui s'appelait Marc avait fait tomber Luckas.
" Pousse-toi, lança Marc

 

- Maîtresse, maîtresse Marc m'a fait tombé, cria Luckas
- arrête de courir Marc, avertit la maîtresse. "


 

 

Luckas insulta son camarade. Marc était énervé, et ils se battirent . La maîtresse les ramena chez la directrice qui leur donna une punition à tous les deux.

 

 

 

 

 

 

Ils se battent



c'était à la sortie de l'école Paul Doumer. Tout le monde sortait pour aller chez lui. Il y avait une balle sur le toit des toilettes. A un moment, deux jeunes garçons très gentils, qui s'appelaient Rémi et Antoine virent la balle.

Rémi monta sur le toit et prit la balle. Et après il partit de l'école Paul Doumer.
Tout à coup, Antoine s'énerva et il déclara :
" C’est à moi la balle !

 

 

 

 

- non, c'est à moi, tu es un menteur ! " cria Rémi et ils se battirent. J'ai eu très peur. Une jeune maman est arrivée et les a séparés.
Finalement c'était Rémi qui avait menti. C'était bien la balle d'Antoine.

 

 

 

 

Un secret non gardé

 


Un conflit est né entre Thibaut et moi quand j'étais en CM1 : Thibaut a répété à Maxime, des propos que je lui avait demandé de garder secret. Le lendemain, Maxime m'a répété mot pour mot le secret que j'avais dévoilé à Thibaut.

J'en ai conclu que Thibaut n'était pas un véritable ami, et ai décidé de ne plus lui parler. A ma grande surprise, Maxime s'est rangé à mes cotés : " Un ami ne doit pas trahir un secret, ". Tous deux nous avons boudé Thibaut qui s'est retrouvé tout seul pour jouer.

 

 

 

 

Le surlendemain Thibaut m'a présenté ses excuses, que j' ai acceptées et nous sommes redevenus ami comme avant cet incident.

 

 

Une partie de foot

 


Pendant la récréation, certaines personnes qui jouent au foot se disputent. Quand elles font une faute ou mettent un but, l'équipe crie des gros mots.

 

 

 

 

" Il y est, il y est ! " annonce Hachime.
- Non, non il n'y est pas " répondit Gary.
Et le but ne compte pas et l 'équipe est énervée et se crie des gros mots.
Peu après, l’un des joueurs, Teddy fait une faute.
Hachime s'écrie : " Non, non comme le but "
et la fin du match se termine par des insultes.

 

 

 

 

 

 

Une situation de conflit

 


Dans la cour, vers l'après-midi des élèves se tapent dessus, ils disent des gros mots, ils disent :

" je suis plus fort que toi.
- ça c'est pas vrai, tu vas voir, je vais gagner ! "

 

 

 

 

Alors ils se battent et la maîtresse les voit. Elle les dispute tous les deux, et cela se termine en punition à copier 100 fois etc...

 

 

L'histoire d'amis

 


Dans l'après midi, une de mes amis avait un conflit. C'était avec une bande de filles, elle s' écriaient :
" Toi, tu es raciste de tous les pays! "

 

 

 

 

Ma copine pleurait. Les filles grondaient :
" arrête de pleurer, bébé! ".
- J'en ai assez laissez-moi! " se révolta ma copine !
Le lendemain, en dehors de l'école, la bande de filles recommença à l'insulter puis la frappa. Soudain, son père vint et avertit :
" Si vous retouchez à ma fille, ça va barder ! "
Et l'histoire se termina.

 

 

 

 Consulter d'autres articles de l'école Carnot - Consulter d'autres articles de l'école Paul Doumer - Retour au sommaire général - Nous cont@cter