La coccinelle Adalia

Nous avons reçu le kit d'élevage le vendredi 30 décembre.

On a versé délicatement l'ensemble du contenu de la boîte avec les jeunes larves sur le fond du bac en plastique.

On a placé une feuille pliée en accordéon au-dessus des larves.

On a versé les œufs morts de papillons sur la feuille (livrés dans 3 petits cylindres) (un dès la réception, les autres tous les 4 jours).

* Œufs morts de papillons : aliment de substitution qui remplace un aliment normal (pucerons)

Nous avons pu observé l'évolution de nos coccinelles, de la larve jusqu'à l'âge adulte.

Le 21 janvier, nous avons eu la surprise de découvrir nos premières coccinelles qui étaient jaunes avec des points noirs.

Puis nous les avons retrouvées le lendemain, avec des élytres rouges.

Toutes ces transformations ce sont réalisées en une vingtaine de jours.

Ce que nous avons retenu sur cette coccinelle :

La coccinelle Adalia raffole des pucerons. Elle est ovipare, elle pond des œufs. Au bout de quelques jours, les œufs éclosent : ce sont des larves : c'est le premier stade.

Les larves muent trois fois car elles grossissent : c'est le stade larvaire. Ensuite les coccinelles sont au stade nymphal : c'est-à-dire qu'elles dorment pendant environ 6 jours.

Ce stade terminé, elles sont jaunes sans points. Puis quelques heures plus tard, les petites bêtes sont rouges avec deux points noirs. Agathe

Le nom familier de la coccinelle est " la bête à Bon Dieu ". Emy

La coccinelle Adalia est une coccinelle qui a deux points. C'est un insecte car elle a six pattes et elle possède trois parties : une tête, un thorax, un abdomen.

Elle se transforme 4 fois avant de devenir coccinelle. La larve et l'adulte ne se ressemblent pas du tout. Elle est jaune au début puis elle devient rouge. Céline

Les crochets des pattes de la coccinelle lui permettent de s'accrocher. Ses antennes lui permettent de s'orienter et de lui donner des informations. Ses élytres rouges lui protègent ses ailes. Anaïs

La coccinelle est un invertébré, elle peut vivre 12 mois. Maude

On l'apprécie car elle nous débarrasse des pucerons, elle ne pique pas et ne transmet pas de maladie.

CM1A Le Coteau 2011-2012